Un parc résidentiel et une réserve naturelle qui ne font qu’un

L’ancien site du centre culturel de Tervuren a été entièrement divisé en parcelles. Pour la construction de blocs d’appartements du Lindepark, la nature a pu reprendre ses droits en certains endroits. Le parc se fond ainsi dans la réserve naturelle adjacente. Cette cohérence se poursuit jusqu’au-dessus du parking, sur lequel a été aménagée une toiture végétale intensive. Architecture : Jaspers-Eyers Architects.